ZOÉ CHAUVET

l'essentiel c'est qu'on était vivants et qu'on se reverrait (2018 - 2020)

Dans le cadre de mon diplôme de fin d’étude aux Arts Décoratifs de Paris j’ai entamé un projet de recherche photographique et vidéo sur un collectif d’artiste en marge occupant des bâtiments désaffectés. Pour ce projet j’ai choisi de représenter la vie de celles et ceux qui ont décidé de vivre ensemble, un groupe d’artistes-auteurs, de praticiens de la marginalité, d’activistes et de vagabonds périphériques. Leur formation est un ensemble hétéroclite de profils qui entrecroisent leurs quotidiens selon la même vision. Durant l’été 2020 j’ai fais la rencontre du collectif Normandie Totale : un groupe d’une vingtaine d’artistes-auteurs coexistant depuis 4 ans. Ils venaient d’occuper Le Subaru, un hangar de 2000m2 situé à quelques pas du métro Mairie de Montreuil. Ancienne imprimerie offset désertée depuis quatre ans. Le Subaru est la deuxième étape de leurs projets d’occupation d’espaces vacants et à constitué un lieu de poursuite d’aspirations futures dans un temps singulier de profonde incertitude professionnelle et de bouleversement social.